Une certaine idée du commerce contre le projet de Data center d’Amazon à Brétigny-sur-Orge

Une certaine idée du commerce contre le projet de Data center d’Amazon à Brétigny-sur-Orge

Les projets climaticides et destructeurs d’emploi et de biodiversité ne manquent pas avec le GAFAM Amazon. Dans l'Essonne, cela prend la forme d’un gigantesque projet de Datacenter et comme à son habitude, Amazon ne fait pas les choses à moitié. Une surface de 26 000m2 et une consommation électrique XXL correspondant à plus de 30 000 foyers français.

Les projets climaticides et destructeurs d’emploi et de biodiversité ne manquent pas avec le GAFAM Amazon. Dans l'Essonne, cela prend la forme d’un gigantesque projet de Datacenter et comme à son habitude, Amazon ne fait pas les choses à moitié. Une surface de 26 000m2 et une consommation électrique XXL correspondant à plus de 30 000 foyers français.

C’est donc tout naturellement qu’Eric Piolle est venu soutenir les militant·es locaux qui dénoncent ce projet et ses dérives ce samedi 16 janvier. Au-delà de l’impact local que peut avoir ce bâtiment, c’est un enjeu de société qui se joue avec Amazon et les GAFAM.

En effet, ces entreprises ont l’habitude de mettre en avant à grand renfort de publicité les emplois qu’ils génèrent alors que les études démontrent que pour chaque emploi créé, plus de 4 sont détruits. De plus, si Amazon arrive à se développer aussi fortement ce n’est pas tant par la qualité de ses services que par des pratiques commerciales immorales et/ou illégales. Pour l’immoralité, on peut citer de façon non-exhaustive l’optimisation fiscale massive qui l’amène à payer deux à trois fois moins d'impôts que les PME françaises notamment en cachant ses bénéfices et en faisant pression sur les collectivités locales pour ses installations. Pour ce qui est de l’illégalité, le géant du web est champion de la fraude à la TVA et pratique de façon systémique de fausses immatriculations européennes pour des revendeurs hors UE.

Eric Piolle est donc venu rappeler les propositions d’EELV pour lutter contre ces pratiques et moderniser le droit de la concurrence en contrebalançant la liberté d’entreprendre avec le droit de l’environnement et l’encadrement des nouvelles formes de travail.

Il est également important de s'interroger sur le modèle même de ces entreprises et l’impact que cela peut avoir sur nos vies. La crise actuelle a renforcé la position hégémonique du géant américain augmentant les importations de produits dont la provenance reste opaque. Mais c’est surtout la possession et l’utilisation de nos données qui posent problème dans un environnement juridique dépassé.

Sur cette thématique, EELV a depuis longtemps fait les propositions suivantes :

 

  • Rassembler les acteurs européens et ses alliés pour imposer un nouveau rapport de force avec les GAFAM

 

  • Réviser radicalement la politique commerciale européenne autour d’un Green New Deal pour permettre à nos entreprises et commerce de jouer à armes égales
  • Défendre une convergence des fiscalités européennes
  • Créer une autorité de régulation européenne sur le modèle de l’Autorité des marchés financiers : avec des moyens humains, financiers et suffisamment dotée en expertise (intelligence artificielle, algorithmes, etc.) 
  • Creuser la piste d’un outil semblable à la TVA spécifique au e-commerce 

 

 

Il est donc urgent de prendre le sujet à bras-le-corps en réglementant le secteur et en favorisant l'émergence d’acteurs alternatifs locaux, nationaux et européens et en créant des infrastructures et services publics permettant d’assurer notre souveraineté numérique.

Le saviez-vous : 

L’e-commerce détruit quatre emplois pour un emploi créé et son organisation est fondée sur des pratiques qui portent atteinte à notre environnement, à notre économie et à notre société, ce qui représente un coût critique qui n’est pas intégré au prix des produits. Par ailleurs, seulement 5% des produits vendus sur Amazon proviennent de PME françaises.

Si vous voulez construire une autre voie pour 2022, vraiment écologiste et humaniste, rejoignez Une Certaine Idée de Demain !