Jour de la Terre : Eric Piolle s'engage pour les Régionales

Jour de la Terre : Eric Piolle s'engage pour les Régionales

À l'occasion de la Journée de la Terre Éric Piolle rend public son engagement en tant que candidat écologiste, en dernière position symbolique sur la liste d’Auvergne Rhône-Alpes.

Chères toutes,
Chers tous,

Aujourd’hui, c’est la journée de la Terre. Une journée importante pour nos engagements, face aux polémiques, aux provocations et aux diversions qui nous font perdre de vue l’essentiel.

En cette journée, j’ai souhaité attirer l’attention sur le sort des glaciers en train de disparaitre, à l’image du glacier de Sarenne, à quelques kilomètres de Grenoble.

Ici, dans les Alpes, le climat devient fou deux fois plus vite qu’ailleurs et, pour seule réponse, les habitants de notre région n’ont droit qu’au mépris et à l’indifférence…non, les Alpes ne sont pas Disneyland, nous devons prendre soin d’elles de toutes nos forces et inventer dès aujourd’hui la nouvelle économie qui mettra nos territoires en mouvement.

Ca vaut pour nos montagnes comme pour l’ensemble de nos territoires, ruraux et urbains, agricoles et forestiers, de littoral et de plaines.

Voilà pourquoi j’ai choisi cette journée si particulière pour rendre public mon engagement en tant que candidat écologiste, en dernière position sur la liste d’Auvergne Rhône-Alpes.

C’est une candidature en soutien à Fabienne Grébert et à ses colistiers engagés pour le Climat.

C’est aussi une candidature en solidarité avec tous les candidats écologistes de France aux départementales et aux régionales, qui porteront nos couleurs dans les semaines à venir.

Cet engagement, j’en suis fier : il arrive après plusieurs mois passés à vous rencontrer, vous candidats et militants de l’écologie, écologistes dans l’ensemble des régions de notre territoire, de la Bretagne à Grand Est, des Hauts de France à l’Occitanie, du Centre Val de Loire à la Normandie, etc.

Partout, je raconte comment l’écologie au pouvoir peut changer la vie, comme à Grenoble : après 6 années d’actions, nous avons été désignés par la Commission Européenne pour être la prochaine Capitale Verte Européenne pour l’année 20022.

Oui, l’écologie rassemble les Français dans la diversité de leurs histoires et de leurs territoires. Après les européennes de 2019, après les belles municipales de 2020, partout monte la même espérance.

C’est bien cela qui inquiète Emmanuel Macron et son gouvernement, qui font tout pour invisibiliser le rendez-vous electoral de juin et s’emploient, de semaines en semaines, à agiter des diversions dangereuses contre les écologistes.

Mon engagement veut servir à remettre au cœur du débat public les régionales, pour lesquelles nous sommes des milliers à nous mobiliser chaque jour.

Je continuerai, dans les semaines à venir, à répondre présent à vos invitations, à tenir tête au front anti-climat, à porter, avec vous nos solutions.

Nous avons deux mois. Vous pouvez compter sur moi !


La version courte de l’annonce :
https://twitter.com/EricPiolle/status/1385113890011242501?s=19

La version intégrale de l’annonce :
https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=1647326345462886&id=173962299465972&sfnsn=mo

Un article du monde sur le sujet :
https://www.lemonde.fr/politique/article/2021/04/21/eric-piolle-candidat-symbolique-aux-elections-regionales_6077583_823448.html

Si vous voulez construire une autre voie pour 2022, vraiment écologiste et humaniste, rejoignez Une Certaine Idée de Demain !