Industrie, monnaie, économie : pour une loi 100% climat !

Industrie, monnaie, économie : pour une loi 100% climat !

La crise économique à venir est sans doute la plus grave depuis celle de 1929. Elle impose une profonde remise en question du système actuel. Le projet de loi Climat et résilience n’est pas à la hauteur des crises que nous rencontrons. Pourtant, l’urgence est là : notre économie doit être remodelée au prisme de la justice écologique et sociale. Pour en discuter, Éric Piolle, Stacy Algrain (fondatrice de Penser l’Après) et Gaël Giraud (économiste) se sont réunis ce lundi 15 février, durant une heure et demie. La vidéo, déjà consultée par plus de 25 000 personnes, avait pour but de trouver des solutions concrètes à cette situation.

La crise économique à venir est sans doute la plus grave depuis celle de 1929. Elle impose une profonde remise en question du système actuel. Le projet de loi Climat et résilience n’est pas à la hauteur des crises que nous rencontrons. Pourtant, l’urgence est là : notre économie doit être remodelée au prisme de la justice écologique et sociale. Pour en discuter, Éric Piolle, Stacy Algrain (fondatrice de Penser l’Après) et Gaël Giraud (économiste) se sont réunis ce lundi 15 février, durant une heure et demie. La vidéo, déjà consultée par plus de 25 000 personnes, avait pour but de trouver des solutions concrètes à cette situation.

Ne nous leurrons pas : la situation économique avant la pandémie n’était déjà pas fameuse. Près de 8 millions de demandeur·euse·s d’emplois (chômeur·euse·s, services civiques, temps partiel, non inscrit·e·s) étaient comptabilisé·e·s avant la crise ainsi que près de 10 millions de personnes sous le seuil de pauvreté. Le seul objectif affiché était une croissance infinie dans un monde fini, dépendant essentiellement des énergies fossiles. S’il était déjà impératif de trouver une autre voie,  c’est devenu aujourd’hui une urgence vitale.

Une autre voie existe

Cette voie, c’est celle de la conciliation entre emplois durables pour les salarié·e·s, économie verte pour la planète et nécessité d’avoir un État stratège capable d’anticiper les problèmes.

En matière de création d’emplois, l’écologie est un très bon levier comme nous l’explique Gaël Giraud. En œuvrant pour un “Green New Deal” allant de la rénovation thermique des bâtiments, au développement des énergies zéro-carbone en passant par le développement des mobilités alternatives, il est possible de créer des millions d’emplois qui prennent en compte les biens communs.

L’économie verte passe par des investissements importants en recherche et développement pour développer les énergies renouvelables  et l’économie circulaire. Cette même économie verte, permet de lutter plus efficacement contre les inégalités et doit sacraliser les communs pour que des ressources comme l’eau et l’air ne puissent plus être appropriées par des intérêts privés. 

Cette transition n'est possible qu’en mettant en place un État stratège qui accompagne ce changement et évite le sentiment d’une politique “punitive”. Cela passe par des mesures d’accompagnement des salarié·e·s dans la formation et la reconversion professionnelle. Cela passe également par une redistribution plus juste des richesses, les inégalités mondiales ayant atteint un niveau inacceptable comme l’indique le rapport d’Oxfam.

Financer cette transition n’est pas une utopie. Mais il est nécessaire pour cela que la fiscalité soit remise à plat. Les traités européens doivent être renégociés pour éviter les dogmes d’orthodoxie libérale qui n’ont pour seul objectif que de lutter contre la dette. La vraie lutte doit être orientée vers la protection du vivant. 

Gaël Giraud a également expliqué comment il était possible de développer des marges de manœuvres en annulant une partie de la dette et en luttant contre la fraude et l’optimisation fiscale.

D’autres voies sont possibles et des solutions concrètes existent. C’est maintenant qu’elles doivent être portées, et la mobilisation sur ces thématiques sera déterminante !

Vous vous reconnaissez dans ces principes ? Vous aimeriez apporter vos idées ? Venez participer à l’élaboration du programme et rejoignez le mouvement ! Vous pourrez également retrouver Eric Piolle lors de ses prochaines interventions.

 

Laura Youkana et Stefano Wolff

Si vous voulez construire une autre voie pour 2022, vraiment écologiste et humaniste, rejoignez Une Certaine Idée de Demain !