Pourquoi je n'irai pas à la marche Parisienne du 19 Mai

Quand on s'engage dans le service public, c'est pour servir l'intérêt général, pour nous servir nous toutes et tous, pas pour perdre la vie. Pouvoir compter sur le dévouement quotidien de nos policiers, et de l’ensemble de la fonction publique, est une des forces de notre pays. C’est une part essentielle de ce qui fait la France.

Quand un policier meurt, attaqué par un criminel dans l'exercice de ses fonctions, c’est une tragédie pour tout le pays. Quand un policier se suicide dans le cadre de son travail, c'est un drame et une émotion pour toute la Nation. C'est une catastrophe non seulement pour lui et ses proches, mais aussi pour tout le corps social.

Nous vous sommes profondément reconnaissants.

J’aurais souhaité pouvoir exprimer dans la rue tous les hommages que ces femmes et ces hommes méritent. Demain, je ne participerai pas à la marche parisienne. Je ne cautionnerai pas l’instrumentalisation de ces morts au service de revendications inefficaces et sécuritaires.

L’arsenal législatif pour réprimer les atteintes aux agents du service public existe déjà, il doit être appliqué. Avec l’appui de l’extrême-droite du Rassemblement national, ce rassemblement ressemble davantage à une opération d’intimidation de la Justice, à l’image de précédentes manifestations ces derniers mois. La présence irresponsable du ministre de l’intérieur y ajoute un dangereux soupçon de pression de l’exécutif sur le Parlement. Le rôle de Gérald Darmanin devrait plutôt être de chercher des solutions au mal-être policier, qui est sa responsabilité de Ministre.

La police doit être gardienne de la paix, au service des citoyen·ne·s. Elle doit disposer des moyens nécessaires pour prévenir et pour réprimer. Ses agents doivent pouvoir bénéficier de bonnes conditions de travail. Parce qu’elle agit en notre nom, elle doit aussi être contrôlée de manière impartiale et indépendante. Pour demain, nous avons des propositions pour réparer notre police et son lien avec les Français·es· Pour aujourd’hui, privés d’une manifestation confisquée, notre combat indéfectible pour renforcer le service public est le meilleur des hommages à celles et ceux qui le font.

Éric Piolle

Si vous voulez construire une autre voie pour 2022, vraiment écologiste et humaniste, rejoignez Une Certaine Idée de Demain !