Développer l'amélioration continue dans la fonction publique.

Permettre les suggestions d'amélioration remontées du terrain, et si un fonctionnaire à une bonne idée qui permette de faire progresser la sociéte (économies de fonctionnement, baisse des émissions de CO2) alors il se verrait verser une partie des économies réalisées la première année. En effet il est peu probable que les bonnes idées naissent dans l'immagination d'un dirigeant à Paris. C'est en faisant que l'on constate les dysfonctionnements. Les suggestions seraient scellées numériquement à la manière d'une enveloppe solo.