STOP AMAZON !

STOP AMAZON !


« Ce qui fait sourire Amazon nous fait pleurer »
Lu sur une pancarte à Montbert lors de la manifestation contre l’implantation d’Amazon

Quelle société pour demain ? Quelle mode de consommation ? Pourquoi artificialiser des terres pour des entrepôts ? Amazon, ni ici, ni ailleurs !

Voilà autant de questions et de slogans qui ont été déclinés hier par celles et ceux qui sont mobilisés contre l’implantation d’une plateforme logistique Amazon à Montbert, au Butay au sud de Nantes samedi 29 mai.
Concrètement, c’est un bâtiment de 3 niveaux avec 50 000 m2 qui doit se construire dans les mois à venir.

Dans une ambiance festive, près de 600 personnes et de nombreux stands étaient présents pour défendre un autre mode de consommation : échange de plantes, vente de livres, de produits locaux. Au son de la batucada les manifestants ont défendu l’idée d’une alternative écologique et solidaire au géant Amazon.

Eric Piolle, qui s’était rendu à de multiples reprises sur le terrain pour soutenir ceux qui refusent l’implantation d’entrepôts Amazon, était aux côtés des manifestants pour redire son refus de l’artificialisation et du modèle économique Amazon.

Il d’ailleurs rappelé que pour un emploi créé chez Amazon, c’est 4 emplois détruits chez les libraires, les décorateurs ou les vendeurs d’électroménager ! L’expansion d’Amazon c’est de la précarité et du chômage. D’ailleurs, Eric Piolle avait signé une tribune en novembre 2020 demandant notamment un moratoire sur la construction de nouvelles surfaces et notamment celles d’Amazon comme proposé par la convention citoyenne.

Amazon, c’est aussi la surconsommation, la fraude à la TVA, une explosion de l’empreinte carbone ! Amazon c’est aussi le laisser-faire coupable du gouvernement qui se montre particulièrement complaisant avec ces grands groupes qui détruisent l’environnement.
Par ailleurs les produits Amazon, c’est seulement 5% de produits venant de PME françaises. Amazon, c’est aussi le refus du droit du travail en France et dans le Monde !

Bref on est bien loin de l’image colportée par Amazon dans ces publicités!

Dans cette perspective, les régions peuvent être des acteurs de la lutte contre ces géants, c’est d’ailleurs ce qu’a rappelé Matthieu Orphelin, candidat écologiste à l’élection régionale : « C’est un grand combat qu’on mène à l’Assemblée nationale notamment contre l’optimisation fiscale à l’extrême, la fraude à la TVA… Le gouvernement auquel appartient monsieur de Rugy (candidat LREM aux régionales) n’a rien fait et ne fait rien pour faire payer le géant du e-commerce. On peut encore inverser la vapeur. »

 

Si vous voulez construire une autre voie pour 2022, vraiment écologiste et humaniste, rejoignez Une Certaine Idée de Demain !